L'accompagnement des partenaires sociaux lors de la mise en place des régimes collectifs de protection sociale

Accueil > L’Actu archivée > Retraite & dépendance : les inquiétudes des Français

Sous-rubriques

Retraite & dépendance : les inquiétudes des Français

La dernière étude de l'Observatoire des Retraites confirme la très forte appréhension qu'ont les Français pour affronter la dernière phase de leur existence : la retraite et la survenue, éventuelle, d'un état de dépendance.

Depuis 2009, plus de 2 Français sur 3 (67%) se déclarent inquiets de leur niveau de vie au moment de leur retraite mais le pourcentage de ceux craignant une mauvaise surprise sur le montant de leur retraite croît puisqu'il a augmenté de 3 points pour s'établir à 78%. Si les femmes sont, à juste titre, plus inquiètes (82% le sont, dont 34% "très inquiètes") que les hommes (74%) concernant le montant de leur retraite, les résultats concernant les jeunes de 25 à 34 ans et le montant de la retraite qu'ils percevront est significatif : 92% d'entre eux sont inquiets (contre, comme indiqué plus haut, 78% de la population totale), 82% craignent pour leur niveau de vie à ce moment là (contre 67%), 63% appréhendent pour leur santé et l'accès aux soins (contre 56%) et 64% ont des doutes sur leur capacité à vivre de manière indépendante au moment de leur retraite (contre 54%).
Parmi les retraités aussi, le doute s'installe : leur confiance par rapport au montant de leur retraite a baissé par rapport à avril 2009 (-9 points ; 33%), celle concernant leur niveau de vie suit la même tendance (-7 points ; 42%) et impacte de la même façon l'anticipation des capacités à vivre de façon indépendante (-7 points ; 51%).

Pour 58% des Français, retraite ne rime plus avec vieillissement car les retraités sont maintenant plus souvent en bonne santé et, pour la plupart, s'adonnent à de multiples activités.
En effet, si pendant de nombreuses années la retraite était synonyme de solitude, d'ennui et de sentiment d'inutilité, c'est désormais l'appréhension de la dépendance qui est la plus forte. Les craintes des Français pendant leur retraite sont maintenant la perte de mobilité (60%) et la perte de mémoire (58%), loin devant la solitude (30%), les maladies chroniques (25%), l'ennui et le sentiment d'inutilité (17%).

Concernant la dépendance, ce qui inquiète le plus les Français (59%), c'est qu'ils ont le sentiment qu'en cas de survenue de la dépendance, ils ne pourront compter que sur leur famille et, devoir faire appel à ce soutien constitue leur plus grande crainte (62%) devant le sentiment de perdre sa dignité (42%), le fait de devoir quitter son logement (34%), la souffrance (29%) et le coût de la prise en charge.
Leur confiance dans le soutien d'autres acteurs en cas de dépendance se situe à 27% dans les amis, 12% dans le secteur associatif, 7% dans les structures privées et 4% dans les pouvoirs publics.

A ce jour, seuls 39% des Français jugent avoir les moyens financiers de faire face à la perte d'autonomie d'un proche et 41% pensent qu'ils pourraient faire face à leur propre dépendance. Quant aux familles, sur le soutien desquelles "comptent" nombre de Français, elles sont majoritairement incapables d'assumer financièrement cette responsabilité.

 


Menu

Espace Membres

Authentification

mot de passe oublié ?

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com