L'accompagnement des partenaires sociaux lors de la mise en place des régimes collectifs de protection sociale

Accueil > L’Actu archivée > Le "Plan de santé au travail" 2010 - 2014

Sous-rubriques

Le "Plan de santé au travail" 2010 - 2014

La prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles est au cœur du deuxième "Plan santé au travail", qui couvrira la période 2010 à 2014.

Il s'oriente autour de 4 axes :
- L'amélioration de la connaissance en santé au travail, c'est-à-dire le développement de la recherche et l'amélioration de la formation ;
- La prévention des risques professionnels ;
- L'accompagnement des entreprises et, en particulier, des PME et des TPE ;
- Le pilotage du Plan et la communication sur sa mise en œuvre.

L'objectif principal de ce plan est de réduire de 25% les accidents du travail et de mettre fin à la croissance (ininterrompue depuis 10 ans) des maladies professionnelles.

Pour ce faire, le plan valorise le développement des actions de prévention des risques professionnels. Il vise en particulier la prévention du risque chimique ainsi que la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS). Prenant en compte les recommandations du Rapport Lachmann *, le Plan envisage de mieux surveiller les risques psychosociaux grâce à des indicateurs statistiques nationaux, de développer les outils d'aide à la prévention auprès des branches et des entreprises et de prendre en compte la prévention des risques psychosociaux lors des restructurations d'entreprises.

D'autre part, le Plan accentue le renforcement de l'accompagnement des entreprises dans leurs actions de prévention, et tout particulièrement les entreprises de moins de 50 salariés pour mieux les informer des enjeux de la prévention et leur procurer les outils indispensables et adaptés.

En dernier lieu, le Plan prévoit d'achever la réforme des services de santé au travail afin d'en faire de véritables services de prévention de proximité pour les entreprises.

 

* Le plan Henri Lachmann, dont le titre est "Bien-être et efficacité au travail" a été rédigé à la demande du 1er ministre et publié en février dernier. Les auteurs du rapport ont retenu et étudié quelques grandes "familles" de facteurs stress dans l'entreprise tels que la fréquence des restructurations, l'incertitude des salariés sur l'avenir, la "cannibalisation" des relations humaines par les nouvelles technologies, l'intériorisation par le management de la financiarisation accrue de l'économie, le développement de nouvelles forme de taylorisme dans le domaine tertiaire, les contraintes de transport dans l'organisation personnelle des salariés et l'augmentation des attentes en matière de lien social vis-à-vis des entreprises. A l'issue de leur étude, les auteurs du rapport ont émis 10 propositions qui veillent à repenser les modes de management, d'organisation et de vie sociale dans l'entreprise en permettant de trouver un nouvel équilibre intégrant tant la performance sociale qu'économique.

 


Menu

Espace Membres

Authentification

mot de passe oublié ?

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com