L'accompagnement des partenaires sociaux lors de la mise en place des régimes collectifs de protection sociale

Accueil > L’Actu archivée > L’activité des seniors en 2010

Sous-rubriques

L'activité des seniors en 2010

La participation des seniors au marché du travail a augmenté continuellement depuis 10 ans, révèle une analyse de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publiée fin septembre 2011. En effet, bien que le taux d'activité des 55-64 ans, qui s'établit pour 2010 à 42,5%, soit inférieur de 7,2 points à la moyenne des 27 pays l'Union européenne, sa progression depuis 2001 est constante. La part des seniors dans la population active est passée de 14,9% pour les hommes et 15,8% pour les femmes en 1995 à respectivement 19,4% et 20,1% en 2010. Malgré la récession de 2008-2009, la progression du taux d'activité pour les 55-64 ans s'est accélérée au cours des trois dernières années, mais cette forte hausse a davantage concerné les 55-59 ans. En effet, entre le début de 2008 et la fin de 2010, leur taux d'activité a augmenté au rythme régulier de 3,4 points par an pour les hommes et de 3 points pour les femmes. Alors qu'il ne progressait respectivement que de 0,2 et 0,8 point par an entre début 2003 et début 2008. Quant au taux d'activité des 60-64 ans, il a connu, après une quasi stagnation entre 2003 et 2005, une progression plus rapide à partir de 2006 en évoluant régulièrement d'environ 1 point par an. Parallèlement, les entrées dans des dispositifs de retraite anticipée à financements publics ont fortement reculé en 2010 (112.000 après 123.000 en 2009 et 220.000 en 2008) alors que les départs anticipés pour carrière longue ont légèrement progressé (43.000, soit 10.000 de plus qu'en 2009, mais bien loin des plus de 100.000 départs par an entre 2004 et 2008). Quant aux dispenses de recherche d'emploi (combinées à une indemnisation par Pôle emploi), elles se sont réduites d'environ un quart en un an, comme en 2009 et en 2008, pour atteindre le chiffre de 62.700. Enfin, les préretraites totales à financements publics sont au nombre de 7.000, comme en 2009. Globalement, le nombre de seniors de 55 à 59 ans jouissant en 2010 de mesures de retrait d'activité (9,8% des hommes et 5,8% des femmes) a baissé de 2,4 points pour les hommes et de 1,6 point pour les femmes après respectivement -3,5 points et -1,2 point en 2009. A fin 2010, 425.000 seniors bénéficiaient d'une mesure de cessation anticipée d'activité, dont 16.000 âgés de 50 à 54 ans, 315.000 entre 55 et 59 ans et 94.000 de 60 à 64 ans. Cependant, bien que moins exposés au chômage que les 25-59 ans en raison, notamment, des dispositifs de retraits anticipés d'activité, 2,8% des seniors de
55-64 ans sont au chômage en 2010, soit 6,7% des actifs de cette tranche d'âge après respectivement 2,6% et 6,2% en 2009. La part de chômage des seniors est ainsi inférieure de 3,8 points à celle de l'ensemble des 15-64 ans. Mais en réalité, depuis 2008, et en raison de la conjoncture économique, les variations du taux de chômage des 55-64 ans ont été proches de celles concernant l'ensemble de la population active. Ainsi, du début 2008 à la fin 2010, le taux de chômage des 55-64 ans a augmenté de 2,1 points, au même rythme que l'ensemble de la population active, "ce qui reflète une augmentation relative du nombre de chômeurs, nettement plus marquée pour les seniors que pour l'ensemble de ceux âgés de moins de 55 ans". En revanche, si le nombre de seniors au chômage est relativement peu élevé, ceux qui y sont ont plus de difficultés à en sortir que les plus jeunes. En moyenne, et sur l'année, 79% des 50 à 64 ans s'étant déclarés chômeurs en 2009 le sont toujours un an après, contre 61% des 30-49 ans.

Pour accéder à l'analyse de la Dares, consultez le lien suivant : http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2011-075.pdf


Menu

Espace Membres

Authentification

mot de passe oublié ?

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com