L'accompagnement des partenaires sociaux lors de la mise en place des régimes collectifs de protection sociale

Accueil > L’Actu archivée > Les inégalités public/privé

Sous-rubriques

Les inégalités public/privé

L'Association "Sauvegarde retraites" vient de publier une « étude » selon laquelle, en matière de pension de réversion, les inégalités public/privé n'auraient pas disparu. Ainsi, dans le secteur privé, depuis le 1er janvier, il faut atteindre 55 ans aux veuves et veufs pour obtenir la réversion de leur conjoint. Dans le public, aucune condition d'âge n'est requise.

L'octroi des pensions de réversion est soumis à une condition de revenus dans le privé, ce qui n'est pas le cas dans le public où les veuves et veufs perçoivent une réversion égale à la moitié de la pension de leur conjoint décédé. Dans le régime général, une veuve ou un veuf ne peut prétendre à une réversion égale à 54% de la pension de leur conjoint que si leurs ressources annuelles sont inférieures ou égales à 2880 fois le SMIC horaire, soit 18.170€ annuels.

L'étude rappelle qu'en 2007, les pensions de réversion représentaient 28,7% de la totalité des pensions versées dans la Fonction Publique, contre 7,4% de celles du régime général.


Menu

Espace Membres

Authentification

mot de passe oublié ?

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com